Sélectionner une page
Une canonisation engage l’infaillibilité. Par un miracle, sorte de clin d’oeil divin, la certitude morale s’épanouie par la proclamation et par l’autorité du Christ, des Apôtres Saint-Pierre et Saint-Paul et celle de l’Eglise. La raison étant comme la tige et le saint une belle fleur qui éclot vers le ciel.

Certaines idées affirment, de façon assurée et urbi et orbi, que Saint Jean-Paul II a été canonisé bien trop vite. Les révélations en cascades des abus qu’ils n’a pas vus ou crus en seraient la preuve infaillible.

Par leurs propres autorités, qui ne viennent ni du Christ, ni de Saint-Pierre et de Saint-Paul, mais d’eux-mêmes, des personnes exigent que Saint Jean-Paul II soit “décanonisé”. En plus, car sa sainteté ne leur revient pas, Saint Josémaria Escrivà de Balaguer aurait bénéficié de l’argent et du pouvoir d’influence caché de l’Opus Dei.

Pour mémoire, l’issu d’un procès en canonisation permet d’arriver à une certitude morale. La question est comme laissée à Dieu qui “répond” par un ou des miracles. Une fois une guérison reconnue inexplicable, selon la raison et la science actuelle, le Pape peut procéder à la canonisation. Ce rite dépasse la “positio” fondée sur l’enquête fouillée et engage l’infaillibilité.

La demande de canonisation de Jean-Paul II ne vient pas uniquement des nouveaux mouvements (Santo Subito), ni du pouvoir de la Pologne souffrante. Le monde entier, par les fidèles des cinq continents, les évêques et les cardinaux, l’ont appuyée. Une foule de millions et de millions de personnes.

Pour les derniers sceptiques, il suffit de comparer les mots utilisés pour la canonisation (Pape François en 2014) et la définition d’un dogme (Pie IX, 1864)

  • La formule de canonisation que le pape François a prononcé, en réponse à la triple demande (signe de la solennité de l’acte, une demande simple suffit pour les béatifications) le préfet pour la congrégation des saints indique la triple autorité engagée par la canonisation : celle du Christ, celle des apôtres Pierre et Paul et celle du pape lui-même. Le pape a en effet proclamé ceci, en latin, « au Nom de la Sainte et Indivisible Trinité » :

La formule qui engage l’infaillibilité du Pape lors de la proclamation d’un saint:


« En l’honneur de la Très Sainte et Indivisible Trinité, pour l’exaltation de la foi catholique et la croissance de la vie chrétienne, par l’autorité de Notre Seigneur Jésus-Christ, des saints apôtres Pierre et Paul et la Nôtre, après avoir réfléchi longuement, ayant imploré de nombreuses fois l’aide divine et ayant écouté l’avis de nombreux frères, nous déclarons et définissons comme saints le bienheureux … Jean-Paul II, et nous les inscrivons au Livre des Saints, et nous établissons qu’ils soient honorés avec piété et dévotion parmi les saints dans l’Église universelle. Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. ». L’assemblée a répondu trois fois « Amen ! »

Notons que personne ne conteste la canonisation de Saint Jean XXII, qui fait suite à la volonté de François (sans miracle)

  • La formule qui engage l’infaillibilité papale pour un dogme (Immaculée Conception)

… après avoir imploré le secours de toute la cour céleste et invoqué avec des gémissements l’Esprit consolateur, et ainsi, par sa divine inspiration, pour l’honneur de la Sainte et Indivisible Trinité, pour la gloire et l’ornement de la Vierge Mère de Dieu, pour l’exaltation de la foi catholique et l’accroissement de la religion chrétienne :

Par l’autorité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, des Bienheureux apôtres Pierre et Paul et la nôtre, nous déclarons, nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dès le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu’elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles“.

Si une canonisation ne sollicite pas une adhésion de foi, notre raison est habituée dans la vie ordinaire de parvenir à une vérité “naturelle”. Au fond, l’infaillibilité est au service de la vérité.

En cette période de nuit profonde, la barque de Pierre est submergée par des vagues d’eau dégueulasse aux odeurs pourris, il est bien de regarder vers la lumière claire-obscure du ciel pour observer les étoiles du ciel allumées. Entrons dans l’Espérance.

  • “Vous tous Saints et Saintes de Dieu – priez pour nous”

error

Vous aimez ce blog, parlez-en !