Sélectionner une page

Les portes de l’Avent sont déjà ouvertes, occasion d’accomplir un bond en avant. Comme j’ai eu la grâce d’étudier 3 ans auprès de la faculté de communication à la Sainte Croix, Université à Rome, je reprends, non pas la plume, mais le clavier.

Le Suisse Rom@ain a vécu. Ouvrons une autre voie ! Publions et communiquons la voix ! Il est temps d’ouvrir une nouvelle page blanche avec Le Pendolino.

Ce dernier est un train haute-vitesse qui faisait, non pas la navette spatiale, mais l’aller-retour entre la Suisse et Rome. Il a comme propriété de s’incliner dans les virages avec souplesse et élégance. J’espère que vous n’aurez toutefois pas la nausée ! En fait, un train qui s’incline, tout en gardant la ligne, est comme un roseau qui plie, sans se casser.

Ce nouveau blog restera enraciné dans la foi de toute l’Eglise, sous la houlette du Saint-Père, et se pliera souplement vers les vérités légitimes laissées à notre liberté.

« Dans les choses essentielles, unité ; dans les choses secondaires, liberté ; en toutes choses, charité. »

Le monde de la communication n’est pas sans souffrance, sans polémique, sans combat. La Croix le rappelle. Et pourtant, malgré le risque de l’exposition publique, les responsables romains de la communication encouragent très vivement de telles initiatives. La foi et la vie de l’Eglise, avec ces bonnes et mauvaises nouvelles, reste le plus beau message à communiquer, avec la joie, le sourire, malgré nos fragilités.

Je me réjouis donc de me lancer avec vous dans cette nouvelle aventure, ce nouveau voyage Tout prochainement, ce sera le vendredi 13 ? Dieu merci, je ne suis nullement superstitieux.

Au plaisir de partager et d’échanger avec vous, avec bienveillance. Ma prière vous accompagne.

En voiture s’il vous plaît ! C’est parti !

Le Pendolino Abbé Dominique Fabien Rimaz

error

Vous aimez ce blog, parlez-en !