Sélectionner une page

Italien Giuseppe Berardelli, 72 ans, se serait sacrifié pour qu’un plus jeune puisse vivre. On avait en tout cas envie d’y croire. Or, il n’aurait pas eu vraiment cette mort héroïque racontée, en partie fausse. Mais bon il mérite qu’on lui rende hommage. Il est mort car aumônier pour donner les sacrements ! RIP !!! Comme le dit le dicton romain : « se non è vero è ben trovato ! » Si cela n’est pas beau c’est bien trouvé !

source l’Abbé Grosjean, Padreblog

Aux côtés de nos soignants, il y a aussi les aumôniers d’hôpitaux. En Italie, plusieurs sont décédés, eux-aussi en se dépensant jusqu’au bout auprès des malades ( https://www.vaticannews.va/it/chiesa/news/2020-03/vittime-coronavirus-sacerdoti.html )

 Au milieu de tous ces drames, le Seigneur suscite des fruits de générosité et de dévouement dans beaucoup de coeurs. Un exemple parmi d’autres : Don Giuseppe, ce prêtre italien du diocèse de Bergame, gravement atteint, qui de lui-même renonce à son appareil respiratoire et le donne à un patient plus jeune. Il aura donné sa vie, “jusqu’au bout” lui aussi. Toutes ces épreuves auront leur fécondité, mystérieusement mais réellement. Pour cela, prions et soyons courageux, là où nous sommes !

(sources : https://www.tgcom24.mediaset.it/cronaca/lombardia/coronavirus-rinunciaal-respiratore-per-darlo-a-un-paziente-pi-giovane-muore-sacerdote_16491325-202002a.shtml )

error

Vous aimez ce blog, parlez-en !